Réseau Voltaire

Moins de 10 000 GI en capacité de combattre

+

Selon son chef d’état-major de l’Armée de terre des États-Uns, le général Ray Odierno, les économies budgétaires ont notamment été faites sur l’entrainement des soldats. S’exprimant le 20 octobre 2013 devant une conférence de l’Armée de terre, il a révélé que seules 2 brigades (c’est-à-dire au total 6 000 à 10 000 hommes) sont actuellement prêtes au combat.

Pour comprendre ces chiffres, il faut admettre que dans une section (8 à 13 hommes) placée en situation de combat, si l’un d’entre eux est inapte, il mettra la vie de ses camarades en grave danger.

L’Armée de terre des États-Unis comprend 550 000 hommes d’active et autant de réservistes.

Le général Odierno a souligné que les deux prochaines années seraient plus dures encore en termes de restrictions budgétaires.

Le sous-secrétaire à l’Armée de terre, John McHugh (un républicain modéré nommé par le président Obama), a confirmé le pessimisme de son chef d’état-major.

Réseau Voltaire

Voltaire, édition internationale

Articles sous licence creative commons

Vous pouvez reproduire librement les articles du Réseau Voltaire à condition de citer la source et de ne pas les modifier ni les utiliser à des fins commerciales (licence CC BY-NC-ND).

Soutenir le Réseau Voltaire

Vous utilisez ce site où vous trouvez des analyses de qualité qui vous aident à vous forger votre compréhension du monde. Ce site ne peut exister sans votre soutien financier.
Aidez-nous par un don.

Comment participer au Réseau Voltaire ?

Traducteurs de niveau professionnel : vous pouvez nous aider à rendre ce site accessible dans votre langue maternelle.