Réseau Voltaire

Le Prix Nobel de la Paix 2009 : « Je suis vraiment bon pour tuer des gens »

+

Dans un ouvrage paru ce matin, les journalistes Mark Halperin et John Heilemann rendent compte de la campagne électorale présidentielle de 2012 aux États-Unis opposant Mitt Romney et Barack Obama.

Très bien introduits dans les deux équipes, ils rapportent les propos des deux candidats. Selon eux, le président Obama aime à plaisanter avec ses collaborateurs des assassinats qu’il ordonne par drone. Il aurait ainsi déclaré : « Je suis vraiment bon pour tuer des gens ».

La Maison-Blanche a décliné tout commentaire, le porte-parole se contentant d’indiquer que le président déteste les fuites. Durant sa présidence, le Prix Nobel de la Paix aurait fait ainsi assassiner entre 2 000 et 3 000 personnes.

Double Down : Game Change 2012, par Mark Halperin et John Heilemann (The Penguin Press, 512 pp., 18 $).

Réseau Voltaire

Voltaire, édition internationale

Articles sous licence creative commons

Vous pouvez reproduire librement les articles du Réseau Voltaire à condition de citer la source et de ne pas les modifier ni les utiliser à des fins commerciales (licence CC BY-NC-ND).

Soutenir le Réseau Voltaire

Vous utilisez ce site où vous trouvez des analyses de qualité qui vous aident à vous forger votre compréhension du monde. Ce site ne peut exister sans votre soutien financier.
Aidez-nous par un don.

Comment participer au Réseau Voltaire ?

Traducteurs de niveau professionnel : vous pouvez nous aider à rendre ce site accessible dans votre langue maternelle.

 Sous le « bouclier », des missiles nucléaires US en Europe
« L’art de la guerre »
Sous le « bouclier », des missiles nucléaires US en Europe
par Manlio Dinucci, Réseau Voltaire
 
482. Démocratie directe
« Horizons et débats », n°18, 19 août 2019
Démocratie directe
Partenaires
 
481. Fondement de la politique étrangère suisse
« Horizons et débats », n°17, 5 août 2019
Fondement de la politique étrangère suisse
Partenaires
 
480. La Russie contre l'Occident – ou l'inverse ?
« Horizons et débats », n°16, 22 juillet 2019
La Russie contre l’Occident – ou l’inverse ?
Partenaires