Réseau Voltaire

L’accord irano-US a été précédé de négociations secrètes

+

L’accord survenu entre les 5+1 et l’Iran, le 24 novembre 2013, à Genève, a été précédé de négociations secrètes entre Washington et Téhéran, révèle Associated Press.

Selon l’agence, au moins cinq réunions à haut niveau ont eu lieu depuis mars 2013 (c’est-à-dire sous la présidence de Mahmoud Ahmadinejad). La délégation états-unienne était conduite par le secrétaire d’État adjoint William Burns et le conseiller de sécurité nationale du vice-président Jake Sullivan. La première réunion s’est tenue à Oman. La négociatrice pour les questions nucléaires, Wendy Sherman, a participé à la dernière réunion.

Associated Press fait référence à un premier contact à haut niveau en 2011.

La dépêche ne précise pas qui étaient les interlocuteurs iraniens, notamment s’ils représentaient uniquement le guide de la Révolution, l’ayatollah Ali Khamenei, ou celui-ci et le président de la République.

Durant la campagne électorale présidentielle, le Conseil des Gardiens avait écarté la candidature du chef de cabinet du président Ahmadinejad, puis le guide avait favorisé la candidature de cheikh Hassan Rohani.

Le ministère iranien des Affaires étrangères a démenti les informations d’Associated Press, déclarant que son pays n’avait eu aucun contact avec les Etats-Unis avant la réunion de Genève.

Obama advised Netanyahu of Iran talks in September”, par Matthew Lee, Bradley Klapper et Julie Pace, Associated Press, 25 novembre 2013.

Réseau Voltaire

Voltaire, édition internationale

Articles sous licence creative commons

Vous pouvez reproduire librement les articles du Réseau Voltaire à condition de citer la source et de ne pas les modifier ni les utiliser à des fins commerciales (licence CC BY-NC-ND).

Soutenir le Réseau Voltaire

Vous utilisez ce site où vous trouvez des analyses de qualité qui vous aident à vous forger votre compréhension du monde. Ce site ne peut exister sans votre soutien financier.
Aidez-nous par un don.

Comment participer au Réseau Voltaire ?

Traducteurs de niveau professionnel : vous pouvez nous aider à rendre ce site accessible dans votre langue maternelle.