Réseau Voltaire

Le Caire appelle à des sanctions contre les Frères musulmans

+

Le gouvernement égyptien a saisi les 18 signataires du Traité antiterroriste de la Ligue arabe afin qu’ils répriment les Frères musulmans. La demande a été transmise par le ministre des Affaires étrangères, Nabil Fahmy (considéré comme proche de Washington).

Selon Le Caire, les Frères musulmans, dont l’ancien président Mohamed Morsi est membre, n’ont cessé de soutenir le terrorisme à l’étranger et de le pratiquer en Égypte.

Les Frères musulmans sont officiellement représentés dans les gouvernements du Maroc, de la Tunisie, de la Libye, de Gaza, de Jordanie. Ils étaient financés par le Conseil de coopération du Golfe et soutenus par les États-unis, mais semblent aujourd’hui privés de ces soutiens.

Réseau Voltaire

Voltaire, édition internationale

Articles sous licence creative commons

Vous pouvez reproduire librement les articles du Réseau Voltaire à condition de citer la source et de ne pas les modifier ni les utiliser à des fins commerciales (licence CC BY-NC-ND).

Soutenir le Réseau Voltaire

Vous utilisez ce site où vous trouvez des analyses de qualité qui vous aident à vous forger votre compréhension du monde. Ce site ne peut exister sans votre soutien financier.
Aidez-nous par un don.

Comment participer au Réseau Voltaire ?

Traducteurs de niveau professionnel : vous pouvez nous aider à rendre ce site accessible dans votre langue maternelle.