Réseau Voltaire

Dahlan ouvre la succession d’Abbas

+

L’ancien chef des Forces de Sécurité Préventive de la Bande de Gaza, Mohammed Dahlan, a donné un entretien téléphonique à l’agence Associated Press dans lequel il se présente au service de son peuple.

Durant les négociations israélo-palestiniennes organisées par Washington, Tel-Aviv a souhaité signer le protocole d’accord avec un Fatah renouvelé et présidé par Mohammed Dahlan.

M. Dahlan, 52 ans, a été banni de Palestine par le président Abbas, 79 ans. Il se partage désormais entre les Émirats arabes unis et l’Égypte où il est proche du général Al-Sissi. Il collecte des fonds en faveur des Palestiniens et vient ainsi de donner 8 millions de dollars aux réfugiés au Liban.

M. Dahlan, qui dirigea les forces du Fatah durant la guerre inter-palestinienne de 2007, avait perdu le contrôle de Gaza au profit du Hamas. Il s’était alors réfugié en Égypte, dont le général Al-Sissi dirigeait alors les services secrets militaires. La confrérie islamiste pilla son bureau et y trouva ses correspondances avec l’État d’Israël, notamment un document dans lequel il attestait s’apprêter à assassiner Yasser Arafat selon sa propre méthode.

Selon, Nabil Shaath, un des conseillers du président Abbas, Mohammed Dahlan aurait conclu un accord secret avec le Hamas auquel il aurait versé des centaines de milliers de dollars. Fin janvier, trois de ses adjoints ont obtenu le droit de revenir à Gaza où ils travaillent avec le Hamas à construire une ville nouvelle financée par les Émirats.

Réseau Voltaire

Voltaire, édition internationale

Articles sous licence creative commons

Vous pouvez reproduire librement les articles du Réseau Voltaire à condition de citer la source et de ne pas les modifier ni les utiliser à des fins commerciales (licence CC BY-NC-ND).

Soutenir le Réseau Voltaire

Vous utilisez ce site où vous trouvez des analyses de qualité qui vous aident à vous forger votre compréhension du monde. Ce site ne peut exister sans votre soutien financier.
Aidez-nous par un don.

Comment participer au Réseau Voltaire ?

Traducteurs de niveau professionnel : vous pouvez nous aider à rendre ce site accessible dans votre langue maternelle.