Réseau Voltaire

José-Manuel Barroso devant le Tribunal de l’Union européenne

+

Pour la première fois, un président de la Commission européenne est appelé à témoigner devant le Tribunal de l’Union européenne au Luxembourg.

En octobre 2012, M. Barroso mettait fin en une demi-heure aux fonctions de son commissaire à la Santé, le Maltais John Dalli. À l’époque, le président de la Commission déclarait avoir été informé par l’Office de lutte anti-fraude (OLAF) de ce qu’un proche du commissaire Dalli, Silvio Zammit (un responsable du Parti nationaliste maltais), aurait entrepris la société Swedish Match et lui aurait proposé, moyennant finances, d’influer sur la législation européenne sur le snus (une forme de tabac à chiquer produite par cette société et consommée dans les pays scandinaves).

Cependant cette version est contestée par l’ancien commissaire John Dalli, lequel accuse la société Swedish Match et le président Barroso de s’être mis d’accord pour le débarquer de manière à retarder d’au moins une année, sinon deux, la directive sur le tabac.

Au demeurant la manière dont le président Barroso a mit fin aux fonctions du commissaire Dalli est surprenante : en l’absence de document écrit, il prétend que John Dalli a donné sa démission orale devant deux de ses employés (le chef de cabinet de Barroso et le chef du service juridique).

Réseau Voltaire

Voltaire, édition internationale

Articles sous licence creative commons

Vous pouvez reproduire librement les articles du Réseau Voltaire à condition de citer la source et de ne pas les modifier ni les utiliser à des fins commerciales (licence CC BY-NC-ND).

Soutenir le Réseau Voltaire

Vous utilisez ce site où vous trouvez des analyses de qualité qui vous aident à vous forger votre compréhension du monde. Ce site ne peut exister sans votre soutien financier.
Aidez-nous par un don.

Comment participer au Réseau Voltaire ?

Traducteurs de niveau professionnel : vous pouvez nous aider à rendre ce site accessible dans votre langue maternelle.