Réseau Voltaire

Israël minimise ses pertes militaires

+

Les « Forces de Défense israéliennes » (sic) ont annoncé avoir arrêté plusieurs soldats soupçonnés d’avoir organisé des fuites sur les pertes militaires israéliennes durant l’agression contre Gaza.

Des mesures ont été prises afin que seules des informations officielles soient publiées et les téléphones portables des soldats de plusieurs unités ont été confisqués.

Depuis le début de l’offensive, le 8 juillet, Israël a reconnu la mort de 32 soldats en territoire palestinien et 2 civils sur le territoire israélien. Toutefois, le nombre réel de morts parmi les militaires israéliens serait de 57.

Les Palestiniens ont admis la mort de 788 d’entre eux et 4 750 blessés.

Simultanément, Israël persiste à affirmer que son « Dôme de fer » intercepte les missiles palestiniens. Ce qui est manifestement faux. Le système de défense ne peut intercepter que les missiles à faible portée, or aussi bien le Jihad islamique que le Hamas disposent d’un stock important de missiles à moyenne portée offerts par l’Iran.

Israël –autoproclamé « seule démocratie du Proche-Orient » (sic)—est un des États au monde ayant la plus forte censure militaire. L’armée y a la possibilité de bloquer la diffusion de quelque nouvelle que ce soit, sur n’importe quel type de médias.

Réseau Voltaire

Voltaire, édition internationale

Articles sous licence creative commons

Vous pouvez reproduire librement les articles du Réseau Voltaire à condition de citer la source et de ne pas les modifier ni les utiliser à des fins commerciales (licence CC BY-NC-ND).

Soutenir le Réseau Voltaire

Vous utilisez ce site où vous trouvez des analyses de qualité qui vous aident à vous forger votre compréhension du monde. Ce site ne peut exister sans votre soutien financier.
Aidez-nous par un don.

Comment participer au Réseau Voltaire ?

Traducteurs de niveau professionnel : vous pouvez nous aider à rendre ce site accessible dans votre langue maternelle.