L’Émirat islamique a adopté son budget 2015. Il s’élève à 2 milliards de dollars.

Ce budget comprend le salaire des jihadistes (500 à 650 dollars par mois, contre 300 à 600 dollars pour les autres groupes jihadistes) et les prestations sociales aux familles des victimes des bombardements de la Coalition internationale.

Selon le porte-parole de l’Émirat islamique, ce budget est équilibré. L’organisation dispose en outre de 250 millions de dollars qu’elle se réserve pour d’autres actions militaires.

Les revenus de l’Émirat islamique proviennent principalement des subventions publiques que lui accordent secrètement la Turquie et l’Arabie saoudite, de l’aide de la CIA, des dons privés de personnalités du Qatar, du pillage de l’Irak et de la Syrie (incluant à présent de manière purement résiduelle le trafic d’hydrocarbures), et désormais du contrôle mondial du trafic d’héroïne afghan [1].

Islamic State group sets out first budget, worth $2bn”, Al-Araby al-Jadeed, January 4, 2015.