Réseau Voltaire

En Syrie, Daesh se replie sur Raqqa

+

La ville de Kobané a été presque entièrement libérée par les forces du PYG (Syriens kurdes alliés du PKK turc) avec le soutien de l’aviation de la Coalition internationale anti-Daesh.

Il semble que deux tiers de la totalité des bombardements effectués par la Coalition l’aient été à Kobané.

On compte au moins 1 200 morts du côté des jihadistes et 800 du côté syrien, mais le bilan pourrait être beaucoup plus lourd.

Au même moment, l’armée arabe syrienne a terminé l’encerclement des zones occupées par les jihadistes à Alep et sa banlieue. Ceux-ci ne devraient donc plus pouvoir être ravitaillés depuis la Turquie.

Enfin, l’armée arabe syrienne poursuit son attaque contre Daesh à Deir-es-Zor où les jihadistes tiennent encore l’aéroport militaire.

En définitive, les jihadistes se replient sur Raqqa où la bataille a commencé.

Pendant ce temps, les consultations ont débuté à Moscou entre les formations d’opposition non-armée et le gouvernement de la République arabe syrienne. Présidées par le ministre russe des Affaires étrangères, Sergei Lavrov, elles visent à définir une « feuille de route » en trois points :
- la lutte contre le terrorisme ;
- la réconciliation au niveau local (c’est-à-dire l’amnistie et la réinsertion des combattants) ;
- la création d’un gouvernement d’union nationale.
Ce processus, conforme au communiqué de Genève I (30 juin 2012) [1], contrevient aux exigences occidentales formulées à la Conférence des Amis de la Syrie à Paris (6 juillet 2012) de renversement du régime républicain.

[1] « Communiqué final du Groupe d’action pour la Syrie », Réseau Voltaire, 30 juin 2012.

Réseau Voltaire

Voltaire, édition internationale

Articles sous licence creative commons

Vous pouvez reproduire librement les articles du Réseau Voltaire à condition de citer la source et de ne pas les modifier ni les utiliser à des fins commerciales (licence CC BY-NC-ND).

Soutenir le Réseau Voltaire

Vous utilisez ce site où vous trouvez des analyses de qualité qui vous aident à vous forger votre compréhension du monde. Ce site ne peut exister sans votre soutien financier.
Aidez-nous par un don.

Comment participer au Réseau Voltaire ?

Traducteurs de niveau professionnel : vous pouvez nous aider à rendre ce site accessible dans votre langue maternelle.