Réseau Voltaire

Petraeus propose d’utiliser al-Qaïda contre la Syrie

+

Selon The Daily Beast, le général David Petraeus (ancien patron de la CIA et actuel analyste en chef du fonds d’investissement KKR) tenterait de convaincre l’administration Obama de recycler des éléments d’Al-Qaïda pour lutter contre Daesh [1].

Le journal interprète cette proposition comme la poursuite de ce que le général Petraeus avait fait en Irak, en 2007 : pour combattre la rébellion sunnite, il avait engagé de jeunes gens qui la soutenaient, y compris des membres d’al-Qaïda.

Dans un entretien à CNN, David Petraeus expose le fond de sa pensée. Selon lui « Nous ne devrions en aucun cas essayer d’utiliser ou de coopter le Front al-Nosra, une filiale d’Al-Qaïda en Syrie, en tant qu’organisation contre Daesh. Mais certains combattants, à titre individuel, et peut-être certains éléments, d’al-Nosra aujourd’hui l’ont sans doute rejoint pour des raisons opportunistes plutôt que idéologiques : ils ont vu al-Nosra comme un cheval fort, et ils ont pas vu d’alternative crédible, car l’opposition modérée n’a pas encore de ressources suffisantes. La question, donc, est de savoir s’il pourrait être possible de dissocier ceux qui seraient prêts à renoncer à al-Nosra et à s’aligner avec l’opposition modérée (soutenue par les États-Unis et de la Coalition internationale) pour lutter à la fois contre al-Nosra, Daesh, et Assad. » [2]

Comme on pouvait s’y attendre, la proposition du général Petraeus n’a aucun rapport avec la situation irakienne de 2007 puisqu’elle visa à appliquer une stratégie de contre-insurrection à un renversement de régime. Dans son entretien à CNN, il propose en réalité de récupérer « à titre individuel » les terroristes d’al-Qaïda pour lutter contre la République arabe syrienne.

[1] “Petraeus : Use Al Qaeda Fighters to Beat ISIS”, Shane Harris & Nancy A. Youssef, The Daily Beast, August 31, 2015.

[2] « Petraeus explains how jihadists could be peeled away to fight ISIS — and Assad », Jake Tapper, CNN, September 1st, 2015.

Réseau Voltaire

Voltaire, édition internationale

L'invasion turque du Rojava
L’invasion turque du Rojava
Tout ce que l’on vous cache sur l’opération turque « Source de paix » (3/3)
 
Le Kurdistan, imaginé par le colonialisme français
Le Kurdistan, imaginé par le colonialisme français
Tout ce que l’on vous cache sur l’opération turque « Source de paix » (2/3)
 
L'invasion turque du Rojava
L’invasion turque du Rojava
Tout ce que l’on vous cache sur l’opération turque « Source de paix » (3/3)
 
Le Kurdistan, imaginé par le colonialisme français
Le Kurdistan, imaginé par le colonialisme français
Tout ce que l’on vous cache sur l’opération turque « Source de paix » (2/3)
 

Articles sous licence creative commons

Vous pouvez reproduire librement les articles du Réseau Voltaire à condition de citer la source et de ne pas les modifier ni les utiliser à des fins commerciales (licence CC BY-NC-ND).

Soutenir le Réseau Voltaire

Vous utilisez ce site où vous trouvez des analyses de qualité qui vous aident à vous forger votre compréhension du monde. Ce site ne peut exister sans votre soutien financier.
Aidez-nous par un don.

Comment participer au Réseau Voltaire ?

Traducteurs de niveau professionnel : vous pouvez nous aider à rendre ce site accessible dans votre langue maternelle.

L'invasion turque du Rojava
Tout ce que l’on vous cache sur l’opération turque « Source de paix » (3/3)
L’invasion turque du Rojava
par Thierry Meyssan
Le Kurdistan, imaginé par le colonialisme français
Tout ce que l’on vous cache sur l’opération turque « Source de paix » (2/3)
Le Kurdistan, imaginé par le colonialisme français
par Thierry Meyssan
La généalogie de la question kurde
Tout ce que l’on vous cache sur l’opération turque « Source de paix » (1/3)
La généalogie de la question kurde
par Thierry Meyssan
486. La « nation indispensable » est-elle « indispensable » ?
« Horizons et débats », n°22, 14 octobre 2019
La « nation indispensable » est-elle « indispensable » ?
Partenaires
 
485. « Opération Libero »
« Horizons et débats », n°21, 30 septembre 2019
« Opération Libero »
Partenaires
 
L'Otan derrière l'attaque turque en Syrie
L’Otan derrière l’attaque turque en Syrie
par Manlio Dinucci, Réseau Voltaire
 
L'accord d'Hmeimim
L’accord d’Hmeimim
Réseau Voltaire