Réseau Voltaire

Document : le pacte Bush-Blair contre l’Irak

+

Le Daily Mail du 18 octobre 2015 publie des documents trouvés parmi les e-mails privés d’Hillary Clinton que celle-ci a été contrainte de remettre à un tribunal états-unien [1].

L’un de ces documents, un mémo daté du 28 mars 2002 du secrétaire d’État Colin Powell au président George Bush, atteste la préparation du pacte de Crawford, dont Tony Blair a pourtant nié l’existence devant la Commission présidée par Sir John Chilcot.

M. Powell assure que le Premier ministre britannique prendra l’engagement, lors du séminaire de Crawford des 4 et 5 avril 2002, de soutenir une expédition militaire contre l’Irak et d’en assurer la communication.

Le 3 février 2003, M. Blair avait publié un document prétendant attester d’un programme militaire irakien qui n’a jamais existé [2]. Puis, le 5 février 2003, Colin Powell faisait un show devant le Conseil de sécurité des Nations unies. Se fondant sur le rapport de Tony Blair et sur d’autres informations de la CIA, il annonçait le changement de régime en Irak. M. Blair avait avoué par la suite avoir truqué son rapport [3]. Le document publié par le Daily Mail atteste de la coordination de MM. Bush et Blair pour berner l’opinion publique internationale.

[1] “Smoking gun emails reveal Blair’s ’deal in blood’ with George Bush over Iraq war was forged a YEAR before the invasion had even started”, Glen Owen & William Lowther, The Daily Mail, October 18, 2015.

[2] « Irak : ses infrastructures de dissimulation, de fraude et d’intimidation » (Irak - Its Infrastructure of Concealment, Deception and Intimidation.

[3] « Tony Blair avoue le bidonnage du rapport britannique contre l’Irak », par Thierry Meyssan, Réseau Voltaire, 8 février 2003.

Réseau Voltaire

Voltaire, édition internationale

Articles sous licence creative commons

Vous pouvez reproduire librement les articles du Réseau Voltaire à condition de citer la source et de ne pas les modifier ni les utiliser à des fins commerciales (licence CC BY-NC-ND).

Soutenir le Réseau Voltaire

Vous utilisez ce site où vous trouvez des analyses de qualité qui vous aident à vous forger votre compréhension du monde. Ce site ne peut exister sans votre soutien financier.
Aidez-nous par un don.

Comment participer au Réseau Voltaire ?

Traducteurs de niveau professionnel : vous pouvez nous aider à rendre ce site accessible dans votre langue maternelle.