Réseau Voltaire

Le FSB a trouvé un résidu d’explosif dans les débris de l’Airbus

+

Le Kremlin a annoncé qu’au cours d’une réunion sur le crash de l’Airbus 321 russe , survenu le 31 octobre 2015 au dessus du Sinaï, le chef du FSB, Alexandre Bortnikov, a annoncé que ses services avaient trouvé la trace d’un explosif de fabrication étrangère [1].

L’attentat, puisque c’en est un, a fait 224 victimes.

Selon les spécialistes, c’était une installation improvisée de puissance équivalente à 1 kg de TNT qui a explosé à bord, après quoi l’avion s’est mis à se décomposer. Donc c’était incontestablement un acte terroriste.

« Nous chercherons les assassins partout, où qu’ils ne se seraient cachés, a déclaré le président Poutine. Nous les trouverons dans tout coin de la planète, et nous les punirons. »

« Nous agirons conformément à l’article 51 de la Charte de l’ONU stipulant le droit de légitime défense. »

« Les opérations de nos forces aérospatiales en Syrie doivent être non seulement poursuivies, mais renforcées, afin de faire comprendre aux criminels que le châtiment viendra inévitablement. »

« Celui qui essaierait de prêter assistance aux criminels doit savoir qu’il assumera la responsabilité de telles tentatives. »

Le FSB a annoncé une prime de 50 millions dollars pour toute information sur des personnes impliquées dans cet acte terroriste [2].

Réseau Voltaire

Voltaire, édition internationale

Articles sous licence creative commons

Vous pouvez reproduire librement les articles du Réseau Voltaire à condition de citer la source et de ne pas les modifier ni les utiliser à des fins commerciales (licence CC BY-NC-ND).

Soutenir le Réseau Voltaire

Vous utilisez ce site où vous trouvez des analyses de qualité qui vous aident à vous forger votre compréhension du monde. Ce site ne peut exister sans votre soutien financier.
Aidez-nous par un don.

Comment participer au Réseau Voltaire ?

Traducteurs de niveau professionnel : vous pouvez nous aider à rendre ce site accessible dans votre langue maternelle.