Réseau Voltaire

Déclaration du Secrétaire général de l’Otan sur la destruction d’un bombardier russe par la Turquie

| Bruxelles (Belgique)
+
JPEG - 37.2 ko

Le Conseil de l’Atlantique Nord vient de tenir une réunion extraordinaire, à laquelle l’ambassadeur de Turquie nous a exposé la situation. Je me suis également entretenu avec le Premier ministre Ahmet Davutoglu.

La Turquie a informé les Alliés qu’un appareil des forces aériennes russes qui violait son espace aérien a été abattu.

J’ai déjà exprimé mes préoccupations au sujet des implications des actions militaires de la Fédération de Russie à proximité des frontières de l’OTAN.

Cela montre toute l’importance de mettre en place et de respecter des arrangements pour éviter que de tels incidents se reproduisent à l’avenir.

Comme nous l’avons dit clairement à maintes reprises, nous sommes solidaires de notre Alliée, la Turquie, et nous soutenons son intégrité territoriale.

Nous continuerons de suivre de très près l’évolution de la situation aux frontières sud-est de l’OTAN.

J’espère vivement que d’autres contacts pourront avoir lieu entre Ankara et Moscou, et j’en appelle au calme et à la désescalade.

La diplomatie et la désescalade sont importantes pour trouver une solution à cette situation.

Articles sous licence creative commons

Vous pouvez reproduire librement les articles du Réseau Voltaire à condition de citer la source et de ne pas les modifier ni les utiliser à des fins commerciales (licence CC BY-NC-ND).

Soutenir le Réseau Voltaire

Vous utilisez ce site où vous trouvez des analyses de qualité qui vous aident à vous forger votre compréhension du monde. Ce site ne peut exister sans votre soutien financier.
Aidez-nous par un don.

Comment participer au Réseau Voltaire ?

Traducteurs de niveau professionnel : vous pouvez nous aider à rendre ce site accessible dans votre langue maternelle.