Le président Vladimir Poutine a ordonné au ministre de la Défense Sergueï Choïgou, d’entamer le retrait des troupes de Syrie à partir du 15 mars.

« J’estime que les objectifs fixés au ministère de la Défense ont été atteints de manière générale. C’est pourquoi j’ordonne de commencer le retrait d’une partie importante de notre groupe militaire du territoire de la République syrienne arabe à partir de demain », a-t-il déclaré [1].

En 5 mois et demi, l’armée russe a détruit les principales infrastructures et fortifications construites par les jihadistes et a détruit le système d’exportation du pétrole volé. En outre, elle a livré quantité de matériels modernes à l’Armée arabe syrienne et a formé ses soldats à leur maniement. La plupart des jihadistes originaires du Caucase ont été tués.

[1] « Annonce du retrait russe de Syrie », Réseau Voltaire, 14 mars 2016.