Le représentant spécial du secrétaire général pour la Syrie, Staffan De Mistura, a indiqué, lors d’une conférence de presse le 24 mars 2016, avoir élaboré un document recensant 12 principes pour servir de base aux négociations inter-syriennes de Genève [1].

Ce document se substitue à l’annexe du plan de capitulation totale et inconditionnelle de la Syrie —rédigé en 2012 par le groupe de Volker Perthes pour le directeur des Affaires politiques de l’Onu, Jeffrey Feltman—, “Key Principles revealed during Consultations with Syrian Stake-holders”.

Durant l’été 2015, Steffan De Mistura s’était engagé par écrit à ne pas tenter d’appliquer le plan de son supérieur hiérarchique, Jeffrey Feltman, mais au contraire à négocier une paix entre les parties. Sur la base de cette attestation, la Russie et la Syrie avaient renoncé à rendre public le texte de ce plan.

Le nouveau document, adopté sous le contrôle des États-Unis et de la Russie, reprend les exigences de la République arabe syrienne et marque la fin des prétentions confessionnelles de l’Arabie saoudite et de la Turquie.

[1] “UN Special Envoy’s Paper on Points of Commonalities”, Voltaire Network, 24 March 2016.