Alors que nous soulignons depuis plusieurs semaines que les 3 milliards d’euros annuels promis par l’Union européenne à la Turquie ne sont pas destinés à aider les migrants, mais à financer la guerre contre la Syrie, la députée européenne néerlandaise Sophie in t’Veld (Libéraux démocrates) a semé la stupeur à Bruxelles en dévoilant le scandale : selon elle, aucun Traité n’a été signé par l’Union et la Turquie.

Cas unique dans l’histoire européenne, les décisions prises par le Conseil ont été exclusivement formulées dans un communiqué de presse.

Il paraît désormais impossible de masquer plus longtemps la manipulation.

Les fonds ont déjà été partiellement versés sans qu’on en connaisse la provenance [1].

Qui va donc payer les 3 milliards d’euros annuels ?
Et sur quelle ligne budgétaire ?

[1] “Turkey begins receiving 3-bln-euro fund for Syrian refugees from EU”, Emine Kart, Hürriyet Daily News, March 11th, 2016.