JPEG - 35.2 ko

D’ordre de mon gouvernement et comme suite à nos lettres précédentes (la dernière en date portant la cote S/2016/418) relatives au soutien apporté par le régime jordanien à des groupes terroristes armés qui sont actifs sur le sol syrien et y commettent des actes terroristes barbares, je souhaite vous informer de ce qui suit :

Le 7 mai 2016, à 2 heures, des groupes terroristes armés appartenant à la Brigade de la jeunesse sunnite ont fait entrer dans la localité de Bosra el-Cham (province de Deraa), à partir de la Jordanie, 13 camions et remorques contenant des caisses remplies d’armes et de munitions et un canon de campagne tracté, escortés par six véhicules 4 x 4 de marque Toyota.

Le samedi 7 mai 2016, à 23 h 15, des groupes terroristes armés ont fait entrer 14 véhicules de Jordanie en Syrie, par le passage d’Abou Charchouh, et se sont dirigés vers Bir Bir el-Rassïhi, dans le désert de Soueïda.

Le Gouvernement syrien souligne une fois encore que le comportement du régime jordanien et le soutien direct qu’il apporte aux organisations et aux groupes terroristes en Syrie constituent une violation flagrante des principes du droit international, des dispositions de la Charte des Nations Unies et des résolutions du Conseil de sécurité relatives à la lutte contre le terrorisme, notamment les résolutions 1267 (1999), 1373 (2001), 2170 (2014), 2178 (2014), 2199 (2015) et 2253 (2015), aux termes desquelles les États Membres de l’ONU doivent s’abstenir de fournir toute forme d’aide aux groupes terroristes et à leurs membres.

Le Gouvernement demande une fois encore au Conseil de sécurité de s’acquitter des responsabilités qui sont les siennes et d’amener le régime jordanien à cesser ses pratiques qui mettent en péril la sécurité et la stabilité de la région et du monde entier.

Je vous serais reconnaissant de bien vouloir faire distribuer le texte de la présente lettre comme document du Conseil de sécurité.

Source : S/2016/481