JPEG - 77.4 ko

Bulletin d’information du Centre russe pour la réconciliation des parties belligérantes sur le territoire de la République arabe syrienne (le 18 novembre 2016)

Réconciliation des parties en conflit

Au cours des dernières 24 heures, on a conclu des accords de réconciliation avec les représentants des 4 cités dans les provinces de Hama (3) et Lattaquié (1).

Le nombre des villes où les accords de réconciliation ont été signés — 951.

Négociations sur l’adhésion au cessez-le-feu ont été continuées avec les leaders des formations armées illicites dans les provinces de Homs, Hama, Alep et Al-Quneitra.

Le nombre des groupes armés qui ont adhéré au cessez-le-feu est 69.

Observation du cessez-le-feu

Au cours des dernières 24 heures, on a enregistré 42 bombardements par des formations armées illicites dans les provinces : Alep (21), Damas (16), Hama (3), Lattaquié (1) et Deraa (1).

Dans la province de Lattaquié les groupes armés de « Armée syrienne libre » ont tiré aux systèmes LRM, mortiers et armes légères d’infanterie contre les quartiers Baida, Salah-ad-Din dans la ville Alep et la montagne Abou-Ali.

Dans la province de Damas les groupements terroristes, qui se rattachant à l’oppostition du groupe « Jaysh al-Islam », ont tiré aux mortiers et armes légères d’infanterie contre les cités Djaoubar, Kafer-Batna, Bloudan et Blelie, le quartier du stade El-Abbasijin.

Dans la province de Damas les détachements armés du groupe « Ahrar al-Cham » ont tiré aux systèmes LRM et mortiers contre la cité Kermel.

Dans la province d’Alep les terroristes ont tiré aux systèmes LRM, mortiers et armes légères d’infanterie contre les cités Ansar et Chourfa, les quartiers Dahia-El-Asad (2 fois), Cheih-Said, Hai-ech-Cheih-Maksoud (2 fois), Magnan, « 3000 », « 1070 » et Hamidia, le centre commercial Kastello (2 fois), le quartier de l’usine à gaz, le quartier d’une ancienne école militaire, le disctrict de la cartonnerie, l’académie militaire El-Assad (2 fois) et l’école Hikma dans la ville Alep.

Dans la province de Damas les terroristes ont tiré contre les cités Djaoubar (3 fois), Arbin, Khauch-Nasri, le camp El-Wafidin, l’hôpital Ibn-el-Valid, les districts urbains Al-Malica et Mohadjirin, la montagne Tel-Kaucab.

Les formations armées des groupes terroristes ont aussi tiré contre les cités Maharda (2 fois) et Mardes (la province de Hama), Ebta (la province de Deraa).

Les Forces aérospatiales russes et les Forces aériennes syriennes n’ont pas porté des coups sur les formations qui ont signé les accords du cessez-le-feu et qui ont transmis une information sur leurs positions aux Centres (russes ou américains) pour la réconciliation des parties belligérantes.

L’aide humanitaire à la population syrienne

Six actions humanitaires ont eu lieu, pendant lesquelles les civils ont reçu des cargaisons humanitaires :
- dans la cité Harbat Maaza de la province de Tartous – environ 1 tonne ;
- dans l’hôpital de la cité Tartous – 300 kg ;
- dans la cité Karhada de la province de Tartous – environ 200 kg ;
- dans la cité de Tel-Araan de la province d’Alep – 3 tonnes ;
- dans la cité Moutbin de la province de Deraa - environ 2 tonnes ;
- dans la cité Salamia de la province de Hama - environ 400 kg

Les points d’alimentation chaude et de livraison des objets de première nécessité sont déployés pour les civils, qui quittent les quartiers de la ville d’Alep, se trouvant sous le contrôle des formations armées des groupements terroristes.

Bulletin d’information du Centre russe pour la réconciliation des parties belligérantes sur le territoire de la République arabe syrienne (le 19 novembre 2016)

Réconciliation des parties en conflit

Au cours des dernières 24 heures, on a conclu des accords de réconciliation avec les représentants des 5 cités dans les provinces de Hama (3) et Lattaquié (2).

Le nombre des villes où les accords de réconciliation ont été signés — 956.

Négociations sur l’adhésion au cessez-le-feu ont été continuées avec les leaders des formations armées illicites dans les provinces de Homs, Hama, Alep et Al-Quneitra.

Le nombre des groupes armés qui ont adhéré au cessez-le-feu est 69.

Observation du cessez-le-feu

Au cours des dernières 24 heures, on a enregistré 41 bombardements par des formations armées illicites dans les provinces : Alep (21), Damas (15), Lattaquié (3), Hama (1) et Al-Quneitra (1).

Dans la province de Damas les groupements terroristes, qui se rattachant à l’oppostition du groupe « Jaysh al-Islam », ont tiré aux systèmes LRM improvisés, mortiers et armes légères d’infanterie contre les cités Kafer-Batna, Blelie, El-Kassa et Bloudan, l’autoroute dans la région de la cité Douma et le quartier du stade El-Abbasijin dans la ville Djaoubar.

Dans la province de Lattaquié les groupes armés de « Armée syrienne libre » ont tiré contre le quartier Hai-el-Ansari dans la ville Alep et la cité Kara-Djagez.

Dans la province de Lattaquié les détachements du groupe « Ahrar al-Cham » ont tiré contre la cité Ain-el-Kantara et les positions des forces gouvernementales sur la montagne Abou-Ali.

Dans la province d’Alep les groupements terroristes « Djabhat Fath ach-Cham » (« Djabhat an-Nousra ») et Daech ont tiré aux systèmes LRM improvisés, lance-grenades antichars, artillerie de tubes, mortiers et armes légères d’infanterie contre les cités Chourfa et El-Hader, les quartiers Dahia-El-Asad, Leramon, Achrafia, Hai-ech-Cheih-Maksoud, Magnan, Souleiman-Haliabi, Al-Maidam, Cheih-Said, le centre commercial Kastello, l’école Hikma, les quartiers d’une ancienne école militaire, de l’usine à gaz, de l’académie militaire El-Assad et de la cartonnerie dans la ville Alep.

Dans la province de Damas les terroristes ont tiré contre la cité Djaoubar, les quartiers Mohadjirin et Al-Mazra dans la ville Damas, le camp El-Wafidin et l’hôpital Ibn-el-Valid, et aussi les positions des forces gouvernementales sur la montagne Tel-Kaucab.

Les formations armées des groupes terroristes ont aussi tiré contre les cités Souran (la province de Hama) et Harfa (la province d’Al-Quneitra).

Les Forces aérospatiales russes et les Forces aériennes syriennes n’ont pas porté des coups sur les formations qui ont signé les accords du cessez-le-feu et qui ont transmis une information sur leurs positions aux Centres (russes ou américains) pour la réconciliation des parties belligérantes.

L’aide humanitaire à la population syrienne

Deux actions humanitaires ont eu lieu, pendant lesquelles les civils ont reçu des cargaisons humanitaires :
- dans la cité Acrabia de la province de Homs – environ 1.5 tonne ;
- dans le quartier Tarik Ben-Ziad de la ville Alep - 500 kg

Les points d’alimentation chaude et de livraison des objets de première nécessité sont déployés pour les civils, qui quittent les quartiers de la ville d’Alep, se trouvant sous le contrôle des formations armées des groupements terroristes.

Bulletin d’information du Centre russe pour la réconciliation des parties belligérantes sur le territoire de la République arabe syrienne (le 20 novembre 2016)

Réconciliation des parties en conflit

Au cours des dernières 24 heures, on a conclu des accords de réconciliation avec les représentants des 5 cités dans les provinces de Hama (3) et Lattaquié (2).

Le nombre des villes où les accords de réconciliation ont été signés — 961.

Négociations sur l’adhésion au cessez-le-feu ont été continuées avec les leaders des formations armées illicites dans la province de Damas et des formations armées oppositionnelles dans les provinces de Homs, Hama, Alep et Al-Quneitra.

Le nombre des groupes armés qui ont adhéré au cessez-le-feu est 70.

Observation du cessez-le-feu

Au cours des dernières 24 heures, on a enregistré 42 bombardements par des formations armées illicites dans les provinces : Alep (20), Damas (19), Lattaquié (1), Hama (2).

Dans la province de Damas les groupements terroristes de « Jaysh al-Islam » ont tiré aux mortiers et armes légères d’infanterie contre les cités Kafer-Batna, Bloudan, Djaoubar, l’autoroute dans la région de la cité Douma et le quartier du stade El-Abbasijin dans la ville de Djaoubar (de 2 fois).

Les détachements armés de « l’Armée syrienne libre » ont ouvert le tir contre le quertier Sallakh-ad-Dine (province d’Alep).

Dans la province de Lattaquié, les formations du groupement Ahrar ash-Sham ont tiré contre la cité Kermel.

Dans la province d’Alep les groupements terroristes « Djabhat Fath ach-Cham » (« Djabhat al-Nousra ») et l’EI ont tiré aux systèmes LRM, lance-grenades antichars, artillerie de tubes, mortiers et armes légères d’infanterie contre les cités Chourfa dans la province d’Alep, les quartiers Leramon, Benjamine (de 2 fois), « 1070 », Djamaria, « 3000 », Cheikh-Saïd (de 2 fois), Dakhia-al-Assad (de 2 fois), Khai-ech-Cheikh-Maqsoud, les quartiers d’une ancienne école militaire, de la cartonnerie, l’école Hikma, l’académie militaire al-Assad, la région de l’usine à gaz, le centre commercial Kastello, la forteresse Kriat-Khallab dans la ville d’Alep.

Dans la province de Damas, on a tiré contre les cités Arbil (de 3 fois) Khaouch-Kharabou, Kaboune, Djaoubar, Khaouch-Nasri (de 2 fois), les fermes dans la cité de Douma, le camp al-Wafidine, le terrain de sport dans la cité Djaoubar (de 2 fois), le district Adavi (ville de Damas).

Dans la province de Hama les terroristes ont aussi tiré contre la cité Souran et la centrale d’énergie à vapeur dans la cité de Makharda.

Les Forces aérospatiales russes et les Forces aériennes syriennes n’ont pas porté des coups sur les formations qui ont signé les accords du cessez-le-feu et qui ont transmis une information sur leurs positions aux Centres (russes ou américains) pour la réconciliation des parties belligérantes.

L’aide humanitaire à la population syrienne

Trois actions humanitaires ont eu lieu, pendant lesquelles les civils ont reçu des cargaisons humanitaires :
- dans la cité Dardaria (province de Homs) – environ 1.5 tonnes ;
- près de l’université d’Alep (ville d’Alep) – 600 kg ;
- dans la cité Kafer-Dbil (province de Lattaquié) – environ 1 tonne.

Les points d’alimentation chaude et de livraison des objets de première nécessité sont déployés pour les civils, qui quittent les quartiers de la ville d’Alep, se trouvant sous le contrôle des formations armées des groupements terroristes.

Information additionnelle

Au cours des dernières 24 heures, 3 combattants sont sortis des régions bloquées par les formations armées illicites de la ville d’Alep.

Bulletin d’information du Centre russe pour la réconciliation des parties belligérantes sur le territoire de la République arabe syrienne (le 21 novembre 2016)

Réconciliation des parties en conflit

Au cours des dernières 24 heures, on a conclu des accords de réconciliation avec les représentants des 6 cités dans les provinces de Hama (3) et Lattaquié (3).

Le nombre des villes où les accords de réconciliation ont été signés — 967.

Négociations sur l’adhésion au cessez-le-feu ont été continuées avec les leaders des formations armées illicites dans les provinces de Homs, Hama, Alep et Al-Quneitra.

Le nombre des groupes armés qui ont adhéré au cessez-le-feu est 70.

Observation du cessez-le-feu

Au cours des dernières 24 heures, on a enregistré 50 bombardements par des formations armées illicites dans les provinces : Alep (24), Damas (19), Hama (2), Lattaquié (2), Al-Quneitra (2) et Deraa (1).

Dans la province de Damas les groupements terroristes, qui se rattachant à l’oppostition du groupe« Jaysh al-Islam », ont tiré aux mortiers et armes légères d’infanterie contre les cités Bloudan et Kafer-Batna, l’autoroute dans la région de la cité Douma, le quartier du stade El-Abbasijin dans la ville Djaoubar.

Dans la province d’Alep les groupes armés de « Armée syrienne libre » ont tiré contre les quartiers Salah-ad-Din et Baiada dans la province d’Alep.

Dans la province de Lattaquié les détachements du groupe ont tiré contre la cité Racha et les positions des forces gouvernementales sur la montagne Abou-Ali.

Dans la province d’Alep les groupements terroristes « Djabhat Fath ach-Cham » (« Djabhat an-Nousra ») et Daech ont tiré aux systèmes LRM, artillerie de tubes, mortiers, engins antichars portatifs et armes légères d’infanterie contre la cité Bakirtaia, les quartiers Arian, Leramon, Hananu-Charki, Chahaba, Ourcan, Mogambo, Cheih-Said, Hai-ech-Cheih-Maksoud, Hamidia, Bigniamin, El-Salhine, « 3000 », les quartiers du marché de la pastèque, de l’usine à gaz, d’une ancienne école militaire et l’école Hikma.

Dans la province de Damas les terroristes ont tiré contre les cités Khauch-Nasri, Arbil et Khauch-Harabou, le camp El-Wafidin, l’hôpital Ibn-el-Valid et le terrain de sport dans la cité Djaoubar.

Les formations armées des groupes terroristes ont aussi tiré contre les cités Souran et Maharda dans la province de Hama, les positions des forces gouvernementales dans la hauteur 1222 dans la province d’Al-Quneitra et la cité Bousair dans la province de Deraa.

Les Forces aérospatiales russes et les Forces aériennes syriennes n’ont pas porté des coups sur les formations qui ont signé les accords du cessez-le-feu et qui ont transmis une information sur leurs positions aux Centres (russes ou américains) pour la réconciliation des parties belligérantes.

L’aide humanitaire à la population syrienne

Cinq actions humanitaires ont eu lieu, pendant lesquelles les civils ont reçu des cargaisons humanitaires :
- dans la cité Houarin de la province de Homs — environ 700 kg ;
- dans le quartier de nouvel Alep de la cité Alep — 1 tonne ;
- dans la cité Assan de la province d’Alep — environ 3,5 tonnes ;
- dans la cité Palmira de la province de Homs — environ 2,5 tonnes ;
- dans la cité Baarin de la province de Hama — environ 3 tonnes.

Les points d’alimentation chaude et de livraison des objets de première nécessité sont déployés pour les civils, qui quittent les quartiers de la ville d’Alep, se trouvant sous le contrôle des formations armées des groupements terroristes.

Plus d’informations

Au cours des dernières 24 heures, 10 habitants et 7 combattants ont quitté les quartiers bloqués de la ville Alep.