Le 23 décembre 2016, le président Barack Obama a signé la Loi fiscale de Défense 2017. Dans sa section 1287, ce texte institue un Centre d’engagement global (Global Engagement Center), dont la fonction est de lutter contre la propagande et la désinformation ennemies [1].

Ce Centre, qui s’ajoute au Centre de communication stratégique de l’Otan et à l’Unité de communication stratégique l’Union européenne [2], dispose d’un budget de 140 millions de dollars abondé par ceux de la Défense et du secrétariat d’État.

Le Centre états-unien est placé sous la responsabilité du secrétaire d’État qui estimera ce qui doit être considéré comme de la « propagande étrangère ». Il peut utiliser ses fonds pour sous-traiter son travail à des prestataires privés (société civile, médias, ONG, centres de recherche, sociétés privées, universités).

[1] “Global Engagement Center”, Voltaire Network, 23 December 2016.

[2] « La campagne de l’Otan contre la liberté d’expression », par Thierry Meyssan, Réseau Voltaire, 5 décembre 2016.