Le nouveau président français devrait nommer lundi 15 mai un Premier ministre sur une liste pré-sélectionnée par l’Otan :

- Sylvie Goulard (députée européenne, conseillère du New Pact for Europe) ;
- Christine Lagarde (ancienne assistante parlementaire au Congrès des États-Unis, directrice du FMI) ;
- Édouard Philippe (maire du Havre).

Tous trois ont été invités par Henry Kissinger (et formellement par le président Henri de La Croix cinquième duc de Castries) à la dernière réunion annuelle du Groupe de Bilderberg (9 au 12 juin 2016, Dresde, Allemagne) où ils ont été appréciés.

Il semble peu probable que Madame Lagarde soit immédiatement nommée. Les sponsors de Monsieur Macron préférant qu’elle ne le soit qu’en 2019 de sorte qu’elle puisse d’abord terminer son second mandat à la tête du FMI.