Réseau Voltaire

L’Institut Reuters ne considére pas Voltairenet.org comme source de Fake News

+

L’Institut Reuters pour l’étude du journalisme à l’Université d’Oxford a publié une étude sur la diffusion de fausses informations par Internet, en France et en Italie.

Concernant la France, il s’est appuyé sur la liste de sites « non fiables » établie par Le Monde. Il en a exclu Voltairenet.org.

Publié en une dizaine de langues, Voltairenet.org est devenu en une quinzaine d’années une source d’analyse reconnue par de nombreux ministères des Affaires étrangères et de la Défense dans le monde qui reprennent ses articles dans leurs revues de presse.

L’étude de l’Institut Reuters montre que de nombreux articles sont beaucoup plus lus via Facebook que sur les sites Internet qui les ont publiés.

Cependant, l’étude ne va pas plus loin. En effet, il est impossible de comparer l’influence de sites Internet commerciaux et non-commerciaux (c’est-à-dire à la fois publics et sans publicité). Certains comprennent toutes sortes de rubriques, tandis que d’autres uniquement une thématique précise ; certains contraignent les lecteurs à venir lire leurs articles chez eux et d’autres encouragent au contraire la reprise de leurs articles sur de nouveaux supports ; etc.

Documents joints

 
Réseau Voltaire

Voltaire, édition internationale

Articles sous licence creative commons

Vous pouvez reproduire librement les articles du Réseau Voltaire à condition de citer la source et de ne pas les modifier ni les utiliser à des fins commerciales (licence CC BY-NC-ND).

Soutenir le Réseau Voltaire

Vous utilisez ce site où vous trouvez des analyses de qualité qui vous aident à vous forger votre compréhension du monde. Ce site ne peut exister sans votre soutien financier.
Aidez-nous par un don.

Comment participer au Réseau Voltaire ?

Traducteurs de niveau professionnel : vous pouvez nous aider à rendre ce site accessible dans votre langue maternelle.