Lors du sommet du G7 de Charlevoix, le président Donald Trump aurait déclaré à propos de l’Otan qu’elle est aussi mauvaise que l’Accord de libre-échange nord-américain (Nafta) et qu’elle est beaucoup trop coûteuse pour les États-Unis [1].

Au cours de sa campagne électorale, Donald Trump avait qualifié l’Otan d’« obsolète ». Dans les dernières semaines, l’administration Trump a refusé un visa spécial à l’ancien secrétaire général de l’Organisation, l’Espagnol Javier Solana, probablement en raison de son engagement en faveur de l’accord JCPoA avec l’Iran. Le président a également adressé une lettre à une dizaine d’États membres de l’Alliance pour leur notifier qu’il devient impossible de justifier le soutien militaire des États-Unis à des alliés qui ne respectent pas leurs engagements financiers. Enfin, Donald Trump et Vladimir Poutine devraient discuter à Helsinki, le 16 juillet, de l’arrêt des manœuvres de l’Alliance à la frontière russe.

Un sommet de l’Otan est convoqué les 11 et 12 juillet à Bruxelles.

[1] “Scoop : Trump’s private NATO trashing rattles allies”, Jonathan Swan, Axios, June 28, 2018.