Selon Bloomberg, le président Vladimir Poutine aurait proposé à son homologue états-unien Donald Trump de régler ensemble la question du Donbass [1].

Un référendum pourrait être tenu, sous la surveillance de la communauté internationale, pour permettre aux habitants de cette région de choisir leur avenir.

Le président Trump aurait réservé sa réponse.

Les accords de Minsk prévoyaient quant à eux l’adoption par la Douma ukrainienne d’un statut particulier pour le Donbass et l’organisation d’élections locales ; des engagements auxquels le président ukrainien Pedro Porochenko (photo) s’est opposé.

En mai 2014, les rebelles du Donbass avaient organisé un référendum d’indépendance. La population avait massivement voté pour se séparer de l’Ukraine, soulevant la fureur des Occidentaux.