Réseau Voltaire

La Maison-Blanche rejette la proposition russe de commission rogatoire croisée

+

Lors du sommet d’Helsinki, le président russe Vladimir Poutine a proposé à son homologue états-unien Donald Trump de faire toute la lumière sur les soupçons d’ingérence dans la campagne électorale US de 2016. Il a proposé qu’une commission rogatoire états-unienne vienne interroger sur le sol russe les citoyens qu’elle suspecte d’ingérence, tandis qu’une commission russe irait aux Etats-Unis interroger des citoyens qu’elle suspecte d’être impliqués dans l’affaire Browder.

La Russie estime que l’ensemble des accusations d’ingérence sont une manipulation organisée par l’escroc britannique William Browder (photo) pour le compte de fonctionnaires des services de Renseignement US [1].

La Maison-Blanche a décliné l’offre du président Poutine.

[1] “Natalia Veselnitskaya Memo on the William Browder & Sergei Magnitsky Case”, by Natalia Veselnitskaya, Voltaire Network, 1 June 2016. « Intouchable, Mr. Browder ? », par Israël Shamir, Traduction Maria Poumier, Entre la plume et l’enclume (France) , The Unz Review (USA) , Réseau Voltaire, 22 juin 2016.

Réseau Voltaire

Voltaire, édition internationale

Articles sous licence creative commons

Vous pouvez reproduire librement les articles du Réseau Voltaire à condition de citer la source et de ne pas les modifier ni les utiliser à des fins commerciales (licence CC BY-NC-ND).

Soutenir le Réseau Voltaire

Vous utilisez ce site où vous trouvez des analyses de qualité qui vous aident à vous forger votre compréhension du monde. Ce site ne peut exister sans votre soutien financier.
Aidez-nous par un don.

Comment participer au Réseau Voltaire ?

Traducteurs de niveau professionnel : vous pouvez nous aider à rendre ce site accessible dans votre langue maternelle.