Réseau Voltaire

La dénomination de la Macédoine n’est toujours pas réglée

+

Le président de l’ex-République yougoslave de Macédoine, Gjorge Ivanov, a refusé de signer la dernière loi votée par son Parlement. En effet, celle-ci en application du Traité de Prespa porte, pour la première fois, l’en-tête « République de Macédoine du Nord » ; un traité qu’il rejette.

Le Traité de Prespa étant rejeté par les deux tiers de la population, les États-Unis l’ont fait ratifier par le Parlement dont ils ont, pour le besoin, manipulé la composition [1]. Il a alors été adopté et publié au Journal officiel, non pas sous la signature du président de la République, mais sous celle du président du Parlement, Talat Xhaferi, qui est albanophone et pro-US.

Selon la Constitution, la loi est renvoyée au Parlement qui la discutera à nouveau. Si elle est adoptée, le président devra la signer. Cependant, Gjorge Ivanov a déjà refusé, malgré cette navette, de signer une loi inconstitutionnelle sur les langues nationales. Il est probable que la dénomination exacte de la République restera en suspens jusqu’à la fin prochaine de son mandat.

Il apparaît de plus en plus que le problème n’est pas tant entre la Grèce et la Macédoine ex-yougoslave, mais concerne la possible séparation des albanophones musulmans et des Macédoniens orthodoxes. Les États-Unis semblent favorables à la création d’une Grande Albanie [2], incluant les albanophones du Kosovo et de Macédoine (mais pas ceux du Monténégro et de Grèce), ce qui provoquerait à terme la disparition de ce petit pays culturellement proche de la Russie.

Réseau Voltaire

Voltaire, édition internationale

Articles sous licence creative commons

Vous pouvez reproduire librement les articles du Réseau Voltaire à condition de citer la source et de ne pas les modifier ni les utiliser à des fins commerciales (licence CC BY-NC-ND).

Soutenir le Réseau Voltaire

Vous utilisez ce site où vous trouvez des analyses de qualité qui vous aident à vous forger votre compréhension du monde. Ce site ne peut exister sans votre soutien financier.
Aidez-nous par un don.

Comment participer au Réseau Voltaire ?

Traducteurs de niveau professionnel : vous pouvez nous aider à rendre ce site accessible dans votre langue maternelle.

 Sous le « bouclier », des missiles nucléaires US en Europe
« L’art de la guerre »
Sous le « bouclier », des missiles nucléaires US en Europe
par Manlio Dinucci, Réseau Voltaire
 
482. Démocratie directe
« Horizons et débats », n°18, 19 août 2019
Démocratie directe
Partenaires
 
481. Fondement de la politique étrangère suisse
« Horizons et débats », n°17, 5 août 2019
Fondement de la politique étrangère suisse
Partenaires
 
480. La Russie contre l'Occident – ou l'inverse ?
« Horizons et débats », n°16, 22 juillet 2019
La Russie contre l’Occident – ou l’inverse ?
Partenaires