Réseau Voltaire

L’Autorité palestinienne relâche un participant à l’atelier de Manama

+

Les services de renseignement de l’Autorité palestinienne ont tenté d’arrêter les hommes d’affaires ayant participé à l’atelier organisé par les États-Unis au Bahreïn pour présenter la partie économique du « Deal du siècle ». Une liste d’une dizaine de noms circule sur Internet.

Seul Ashraf Jabari a pris la parole durant l’atelier. Il est aujourd’hui en voyage à l’étranger.

Saleh Abu Mayala a été arrêté à Hebron, puis relâché après que l’ambassade US ait adressé une lettre menaçante au président Mahmoud Abbas.

Ashraf Ghanam a eu le temps de passer dans la zone d’Hebron contrôlée par Israël et a ainsi échappé à la rafle.

Le président Mahmoud Abbas avait qualifié à l’avance tous les participants à cet atelier de « traitres à la cause palestinienne ». Cependant, aujourd’hui, l’Autorité palestinienne assure que ses services de Renseignement ont outrepassé leur rôle. Une enquête interne aurait été ouverte.

Réseau Voltaire

Voltaire, édition internationale

Articles sous licence creative commons

Vous pouvez reproduire librement les articles du Réseau Voltaire à condition de citer la source et de ne pas les modifier ni les utiliser à des fins commerciales (licence CC BY-NC-ND).

Soutenir le Réseau Voltaire

Vous utilisez ce site où vous trouvez des analyses de qualité qui vous aident à vous forger votre compréhension du monde. Ce site ne peut exister sans votre soutien financier.
Aidez-nous par un don.

Comment participer au Réseau Voltaire ?

Traducteurs de niveau professionnel : vous pouvez nous aider à rendre ce site accessible dans votre langue maternelle.