Réseau Voltaire

Recul de la religion musulmane dans le monde arabe

+

L’Arab Barometer a publié le 24 juin 2019 un sondage effectué auprès de 25 000 arabes, répartis dans 12 pays [1]. C’est la quatrième fois depuis 2006 qu’il procède à cette étude d’opinion.

Le plus frappant est le recul de l’appartenance religieuse. Depuis les « Printemps arabes », le nombre de personne se déclarant « non religieuse » est passé de 8 à 13 %. Il atteint même 18 % chez les moins de 30 ans.

Cette évolution marque l’échec des imams face aux Frères musulmans et au jihadisme : en déclarant qu’ils allaient expliquer le « vrai Islam » pour contrer l’« Islam politique », ils ont fait fuir une partie de la jeunesse.

Si les imams continuent à refuser de discuter ce qu’ils ont compris de leur religion, celle-ci ne cessera de reculer. En effet, ils agissent exactement comme ceux qu’ils veulent contredire : ils prétendent savoir et ne tolèrent aucune remise en question.

Comment en est-on arrivé là ? Rappelons que Mahomet a été élevé par des judéo-chrétiens qu’il a toujours protégés, qu’il buvait de l’alcool et qu’il n’a jamais demandé à une femme de se voiler.

Réseau Voltaire

Voltaire, édition internationale

Articles sous licence creative commons

Vous pouvez reproduire librement les articles du Réseau Voltaire à condition de citer la source et de ne pas les modifier ni les utiliser à des fins commerciales (licence CC BY-NC-ND).

Soutenir le Réseau Voltaire

Vous utilisez ce site où vous trouvez des analyses de qualité qui vous aident à vous forger votre compréhension du monde. Ce site ne peut exister sans votre soutien financier.
Aidez-nous par un don.

Comment participer au Réseau Voltaire ?

Traducteurs de niveau professionnel : vous pouvez nous aider à rendre ce site accessible dans votre langue maternelle.