Réseau Voltaire

Macron prétend parler à l’Iran pour les USA

+

Selon la presse, le président français, Emmanuel Macron, aurait proposé à son homologue iranien, cheik Hassan Rohani, de rencontrer le président Donald Trump lors du sommet du G7 de Biarritz, fin août.

Bien qu’aucune délégation iranienne n’a été invitée à ce meeting diplomatique.

Réagissant violemment, Donald Trump a tweeté : « L’Iran a de graves problèmes financiers. Ils veulent désespérément parler aux États-Unis, mais ils reçoivent des signaux mitigés de la part de tous ceux qui prétendent nous représenter, y compris du président français Macron .... .... Je sais qu’Emmanuel veut bien faire, comme tous les autres, mais personne ne parle pour les États-Unis, à l’exception des États-Unis eux-mêmes. Personne n’est autorisé de quelque manière que ce soit, sous quelque forme que ce soit, à nous représenter ! ».

Cet incident intervient alors que la France avait tenté de créer une force militaire de surveillance du trafic pétrolier dans le détroit d’Ormuz et que le Royaume-Uni a exigé que les États-Unis puissent y participer.

Réseau Voltaire

Voltaire, édition internationale

Articles sous licence creative commons

Vous pouvez reproduire librement les articles du Réseau Voltaire à condition de citer la source et de ne pas les modifier ni les utiliser à des fins commerciales (licence CC BY-NC-ND).

Soutenir le Réseau Voltaire

Vous utilisez ce site où vous trouvez des analyses de qualité qui vous aident à vous forger votre compréhension du monde. Ce site ne peut exister sans votre soutien financier.
Aidez-nous par un don.

Comment participer au Réseau Voltaire ?

Traducteurs de niveau professionnel : vous pouvez nous aider à rendre ce site accessible dans votre langue maternelle.