JPEG - 34.5 ko

Le samedi 14 septembre 2019, dans ce qui constitue un acte d’agression et de destruction sans précédent, des installations pétrolières du Royaume vitales pour l’approvisionnement énergétique mondial ont été visées par une attaque qui, selon le Ministère de l’énergie,a réduit de moitié environ la production de Saudi Aramco.

Il ressort des premiers éléments de l’enquête que les armes utilisées à cette occasion étaient d’origine iranienne. Les enquêteurs s’emploient encore à déterminer d’où l’attaque a été lancée. Le Royaume condamne ce crime odieux, qui constitue une menace pour la paix et la sécurité internationales, et considère que l’attaque visait avant tout à perturber l’approvisionnement énergétique mondial, dans le droit fil des attentats commis précédemment contre des stations de pompage de Saudi Aramco au moyen d’armes iraniennes.

Le Royaume d’Arabie saoudite se félicite que la communauté internationale ait condamné et dénoncé cet acte. Elle lui demande d’assumer ses responsabilités en condamnant également ceux qui l’ont commandité et l’appelle à adopter une position ferme et claire contre ces agissements dangereux qui menacent l’économie mondiale.

Dans le cadre de l’enquête, le Royaume invitera des experts de l’ONU et du monde entier à examiner la situation sur le terrain et à prendre part aux investigations. À l’issue de l’enquête, il prendra les mesures voulues pour assurer sa sécurité et sa stabilité. Il est déterminé à défendre son territoire et sa population avec tous les moyens dont il dispose et à riposter énergiquement à ces actes d’agression.