Un employé de l’unité KM4 (chargée de la protection des infrastructures) du ministère allemand de l’Intérieur a fait parvenir, le 9 mai 2020, au magazine libéral-conservateur Tichys Einblick un document interne contestant la gestion de l’épidémie de Covid-19. Le ministère a immédiatement dénoncé cette fuite comme n’exprimant que l’opinion d’un fonctionnaire, Stephen Kohn pour ne pas le nommer, et non celle du gouvernement.

Peu après, les personnalités civiles [1] qui avaient participé à la rédaction de ce rapport ont publiquement réitéré leurs critiques vis à vis de la gestion gouvernementale de l’épidémie.

Le document conteste la dangerosité du Covid-19. Il souligne que les estimations de ses dommages étaient fantaisistes et qu’il a moins tué que la grippe de 2017-18. Il met en garde contre les conséquences désastreuses de mesures de confinement obligatoire.

Documents joints


KM 4 – 51000/29#2 - KM4 Analyse des Krisenmanagements (Kurzfassung)

Bundesministerium des Innern, für Bau und Heimat


(PDF - 2.3 Mo)

[1] Prof. Dr. Sucharit Bhakdi, Dr. med. Gunter Frank, Prof. Dr. phil. Dr. rer. pol. Dipl.-Soz. Dr. Gunnar Heinsohn, Prof. Dr. Stefan W. Hockertz, Prof. Dr. Dr. rer. nat. Andreas S. Lübbe, Prof. Dr. Karina Reiß, Prof. Dr. Peter Schirmacher, Prof. Dr. Andreas Sönnichsen, Dr. med. Til Uebel, Prof. Dr. Dr. phil. Harald Walach.