Le Tribunal suprême britannique a considéré, le 2 juillet 2020, que le Gouvernement de Sa Majesté ayant reconnu Juan Guaidó comme président de la République bolivarienne du Venezuela, les revendications du président constitutionnel Nicolás Maduro de récupérer l’or vénézuélien déposé dans le Royaume était sans fondement.

Dès lors, il suffit de ne plus reconnaître un chef d’État pour s’approprier les biens de son pays.

Depuis le mois de mai, une polémique oppose le Venezuela au Royaume-Uni devant le Conseil de sécurité de l’Onu. La Banque centrale d’Angleterre refuse de rendre le milliard de dollars déposé par le gouvernement Maduro.


- « Le Royaume-Uni vole 1 milliard de dollars », par Samuel Moncada, 26 mai 2020.
- « Explications britanniques sur le rôle de la Couronne au Venezuela », par Jonathan Allen, 29 mai 2020.
- « Réponse vénézuélienne aux explications britanniques sur ses agissements », par Samuel Moncada, Réseau Voltaire, 8 juin 2020.