Le Parti républicain a déposé une plainte contre Twitter et Facebook devant la Commission électorale fédérale.

En effet, ces deux compagnies ont pris des mesures technique pour empêcher la diffusion des articles du New York Post révélant les infractions pénales des Biden père et fils en Ukraine.

Des milliers de compte ont été fermés par Twitter et Facebook afin de censurer cette information.

Le New Yok Post a révélé des documents du FBI attestant que la société ukrainienne dont Hunter Biden est devenu administrateur a volé, avec la complicité d’une société privée chinoise, CEFC China Energy, 1 milliard de dollars à Kiev et que son père Joe Biden a utilisé sa fonction de vice-président des États-Unis pour faire limoger le procureur ukrainien et arrêter les poursuites [1].

Selon Politico, le responsable des relations publiques de Twitter, Carlos Monje, a rejoint à la mi-mars l’équipe de campagne de Joe Biden [2]. Tandis que selon le New York Post, un haut cadre de Facebook, Jessica Hertz, est entrée ce mois-ci dans le conseil éthique de la campagne Biden [3].

Documents joints

[1] « La corruption des Biden », Réseau Voltaire, 15 octobre 2020.

[2] “Twitter public policy director decamps for Biden transition team”, Steven Overly, Politico, October 17, 2020.

[3] “Joe Biden hires Facebook executive Jessica Hertz for transition team”, Mark Moore, Politico, October 1, 2020.