Le gouvernement rwandais a publié un rapport sur le rôle de la France dans le génocide. Il a été établi par un cabinet d’avocats états-uniens, Levy Firestone Muse, et a conclu à la fois à la responsabilité et à la non-complicité de la France.

Il fait le pendant au rapport du gouvernement français établi par des historiens sous la présidence de Vincent Duclert.

Documents joints