JPEG - 35.3 ko

Je suis profondément préoccupé par l’escalade de la violence et le durcissement des divisions régionales et ethniques dans plusieurs régions de l’Éthiopie. Les violations massives des droits de l’homme qui ont lieu au Tigré, en particulier la violence sexuelle généralisée, sont inacceptables et doivent cesser. Les familles de toutes origines et héritages ethniques méritent de vivre en paix et en sécurité dans leur pays. Les blessures politiques ne peuvent être guéries par la force des armes. Les combattants de la région du Tigré doivent déclarer un cessez-le-feu et y adhérer, et les forces d’Érythrée et d’Amhara doivent se retirer. Cette semaine, le bureau des Affaires humanitaires de l’ONU a averti que l’Éthiopie pourrait connaître sa première famine depuis les années 1980 en raison de ce conflit prolongé. Toutes les parties, en particulier les forces éthiopiennes et érythréennes, doivent permettre un accès immédiat et sans entrave à l’aide humanitaire dans la région afin d’éviter une famine généralisée.

Les États-Unis exhortent les dirigeants et les institutions éthiopiennes à promouvoir la réconciliation, les droits de l’homme et le respect du pluralisme pour préserver l’unité et l’intégrité territoriale de l’État et garantir la protection du peuple éthiopien et la mise à disposition d’une assistance urgente. Le gouvernement éthiopien et les autres parties prenantes de tous les horizons politiques doivent prendre part à un dialogue inclusif. Ensemble, le peuple éthiopien peut construire une vision commune de l’avenir politique du pays et jeter les bases d’une croissance et d’une prospérité économiques durables et équitables.

Les États-Unis sont déterminés à aider l’Éthiopie à relever ces défis, en s’appuyant sur les liens de longue date entre nos deux pays et en collaboration avec l’Union africaine, les Nations unies et d’autres partenaires internationaux. L’envoyé spécial des États-Unis pour la Corne de l’Afrique, Jeff Feltman, a pris la tête d’actions diplomatiques renouvelées des États-Unis en vue de faciliter la résolution pacifique des conflits interdépendants dans la région, notamment celle du différend sur le Grand barrage de la Renaissance éthiopienne, répondant aux besoins de toutes les parties. L’envoyé spécial Feltman retournera dans la région la semaine prochaine et m’informera de ses progrès. La diplomatie américaine est le reflet de nos valeurs : la défense de la liberté, des droits universels, le respect de l’état de droit et du droit de chaque personne à la dignité.