JPEG - 37.2 ko

La ministre des armées a présidé ce jour avec son homologue italien et le soutien de la Coordinatrice spéciale des Nations unies pour le Liban (UNSCOL), une visioconférence exceptionnelle consacrée au soutien international aux Forces armées libanaises (FAL). Cette réunion visait à élaborer une réponse coordonnée aux besoins urgents exprimés par l’Armée libanaise en matière de soutien de l’homme et de maintenance.

Les participants ont souligné la dégradation continue de la situation économique et sociale au Liban. Dans ce contexte, ils ont relevé la forte sollicitation des FAL qui demeurent un pilier essentiel de l’Etat libanais. Conjointement avec les Forces de sécurité intérieures, elles jouent un rôle clé dans le maintien de la sécurité à travers le pays. Leur cohésion et leur professionnalisme restent essentielles pour préserver la stabilité du pays. À cet égard, les participants ont rappelé l’importance de dissocier la situation au Liban de la crise régionale.

Si de nombreux pays ont déjà apporté une aide significative à titre bilatéral, la gravité de la crise libanaise appelle à un engagement et une coordination accrus de tous afin de renforcer les efforts collectifs et améliorer l’impact de l’aide.

Ce soutien international, dont le mécanisme de suivi qui sera établi par les FAL, avec le soutien de l’UNSCOL, et en lien avec les pays partenaires, est l’expression de l’engagement en faveur de l’unité et la souveraineté libanaise et contribuera ainsi à la stabilité du pays. Il n’a pas vocation à mobiliser des ressources permettant de doter les FAL de matériels et équipements militaires supplémentaires, ni de financer les soldes et retraites des militaires.

Ce soutien exceptionnel est une réponse d’urgence qui ne peut se substituer aux réformes indispensables dont le Liban a aujourd’hui impérieusement besoin pour sa stabilité et les Libanais pour leur sécurité et prospérité. À cette fin, les participants ont renouvelé avec insistance leur appel à la formation d’un gouvernement sans délai, l’impasse politique actuelle étant irresponsable.

Les contributions annoncées lors de la Conférence sont destinées directement aux FAL. Les participants ont souligné que ce soutien profiterait également de manière indirecte à la population libanaise et qu’il sera cohérent avec l’aide internationale apportée à cette dernière.