Réseau Voltaire - Le recours en Conseil d’État contre le Norlévo a été déposé par :

- Alliance pour les Droits de la Vie

- Association des parents d’élèves du pensionnat La Croix de Bar-le-Duc

- Association pour la dignité humaine - Lyon

- Association pour la dignité humaine - Flaxlanden

- Association pour la protection de la famille

- Association pour le respect de l’être humain et de la famille

- Choisir la Vie, association pour l’objection de conscience à toute participation à l’avortement

- Comité pour sauver l’enfant à naître

- Confédération nationale des associations familiales catholiques

- Famille et Liberté

- Fédération internationale pour la défense des valeurs humaines fondamentales

- Fédération nationale de la médaille de la famille française

- France-Valeurs

- Laissez-les vivre, SOS Futures mères

- Promouvoir

- Union pour la Vie

Ainsi que par les personnes physiques suivantes :

- Garcia de Las Bayonas

- Vicomtesse Claude Du Merle

- Monique Gareil

- Marie-Paule Jacquet

- Marie-Agnès Luisier

- Florence de Chabert-Ostland baronne Soucanye de Landevoisin

- Laurent Warnier de Wailly

- Marie-Dominique Warnier de Wailly,

À l’audience du 16 juin 2000, Laissez-les vivre-SOS Futures mères, et la CNAFC étaient représentés par Me Le Griel, tandis que l’Alliance pour les Droits de la vie l’était par Me Boré. Tous les autres plaignants étaient représentés par Me Guillaume Delvolvé, dont le frère, le professeur Pierre Delvolvé, est considéré comme l’un des principaux responsables politiques de la Prélature de l’Opus Dei en France.