Les Européens pensent que la défense de leurs valeurs justifie que l’on tue, pas que l’on soit tué. Et encore, uniquement lorsque ces valeurs sont menacées dans leur environnement proche. En cela, l’Europe s’américanise : elle abandonne la prétention de coloniser le monde avec des valeurs universelles, mais affirme sa supériorité morale sur ses voisins.