Samedi 3 juillet 1999

- Le New York Times révèle que l’OTAN a bloqué le déploiement des troupes russes en contraignant la Roumanie, la Hongrie et la Bulgarie à leur refuser un couloir aérien.

- Tanjug, l’agence officielle yougoslave, conteste la nomination de Bernard Kouchner à la tête de l’UNMIK, et qualifie sa personnalité de " controversée ".

- Le contingent turc traverse la Bulgarie et la Macédoine. L’armée turque était absente de cette région depuis sa défaite de 1878.

Dimanche 4 juillet 1999

- Arrivée du contingent turc au Kosovo applaudi par les Albanais ethniques.

- Zoran Djindjic, président du Parti démocratique et ancien maire de la capitale, rentre à Belgrade

- Une délégation du haut commandement militaire de l’OTAN en Europe (Shape) arrive en urgence à Moscou pour négocier les conditions de déploiement des troupes russes.

- Une délégation du gouvernement chinois en visite officielle en Albanie.

Lundi 5 juillet 1999

- Sadako Ogata, haut-commissaire aux Réfugiés, en visite au Kosovo.

- Accord entre la Russie et l’OTAN sur le déploiement des troupes russes de maintien de la paix. Le litige principal portait sur son étendue : les Russes souhaitaient concentrer leurs forces dans un quasi-secteur, tandis que les Américains voulaient les disperses dans plusieurs secteurs. Le compromis fractionne la concentration russe. Un litige secondaire portait sur le refus russe d’exécuter les mandats d’amener du Tribunal pénal international. Il a été convenu que l’OTAN pourrait dans ce cas intervenir dans le quasi-secteur russe.

- 20 000 personnes manifestent contre Milosevic à Lescovac (sud de la Serbie).

- Le bataillon San Marco termine son déploiement au Kosovo. Il ne reste plus de militaires italiens en Albanie.

- La Caisse des dépôts et consignations, l’Association des maires de France et le ministère français de la Coopération créent une Fondation pour la reconstruction et le développement des Balkans dotée de 10 millions de francs.

Mardi 6 juillet 1999

- Arrivée des parachutistes russes au Kosovo.

- Vuk Draskovic, Zoran Djindjic, les facultés de Nis, et le conseil municipal de Novi Sad se prononcent chacun pour le départ de Milosevic.

- 5 000 personnes manifestent contre Milosevic à Uzice.

- Le Saint Synode de l’Église orthodoxe serbe se réunit à Gracanica (près de Pristina) et mandate l’archevêque Artemije pour négocier au nom des Serbes du Kosovo avec la KFOR et les Albanais ethniques.

- L’UÇK fonde la Parti unitaire démocratique.

- Rencontre Annan-Kouchner à Genève pour définir le mode de fonctionnement de l’UNMIK.

- Sergio Vieira de Mello, actuel chef de l’UNMIK, donne mandat à la KFOR de prolonger les gardes à vue de suspects jusqu’à ce qu’ils soient déférés devant un tribunal. Par ailleurs, il reçoit une délégation des principaux leaders de l’opposition serbe pour examiner avec eux la protection offerte aux Serbes du Kosovo.

Mercredi 7 juillet 1999

- La Grèce expulse 2 000 immigrants albanais.

- Rencontre Albright-Kouchner à InnsbrUÇK.

- Le porte-parole du Département d’État déclare que le renversement de Milosevic n’est plus qu’une question de jours et qu’il prendra la même forme que celui de Ferdinand Marcos aux Philippines. Des proches du département d’État évoquent la restauration possible du roi Aleksandar Karadjordjevic.

- 20 000 Albanais ethniques manifestent à Mitrovica contre la partition de la ville. Tandis que 3 000 Albanais ethniques manifestent à Rahovec (zone allemande) contre la présence de 750 soldats russes.

- Sadako Ogata, haut commissaire aux Réfugiés, demande à la KFOR d’évacuer sous 24 heures, vers la Serbie ou le Monténégro, environ 10 000 Roms dont la sécurité ne peut être assurée au Kosovo.

- Selon une première étude des Nations Unies, portant sur 141 villages du Kosovo, 64 % des habitations sont détruites ou trop sévèrement endommagées pour être réutilisées, 20 % des habitations peuvent être réparées, 16 % sont intactes ; 40 % des points d’eau sont contaminés.

Jeudi 8 juillet 1999

- Visite du ministre britannique de la Défense, Georges Robertson, au Kosovo.

- L’Albanie et la Macédoine souhaitent que les États de la région soient intégrés dans l’Union européenne. L’Albanie espère même que le Kosovo et le Monténégro accéderont à l’indépendance et à l’Union.

- Une délégation de la Chambre des représentants américaine arrive au Kosovo.

- Le Pentagone accorde six mois de repos aux pilotes engagés au Kosovo.

- Visite de Javier Solana en Roumanie et en Bulgarie.

Vendredi 9 juillet 1999

- Les troupes de l’OTAN au Kosovo atteignent 30 000 hommes (sur 55 000 prévus).

- Bernard Kouchner en appelle aux aides du G8.

Samedi 10 juillet 1999

- Arrivée du contingent des Émirats arabes unis au Kosovo.