A l’issue de la guerre du Kosovo, les Européens prétendent vouloir assurer eux-mêmes leur défense. Mais ils ne produisent pas les armes sophistiquées des États-Unis : missiles de croisière, norias de satellites, avions AWACS, etc. Qu’ils le veulent ou non, ils sont dépendants pour leur armement des États-Unis et ne s’en affranchiront qu’en concentrant leur industrie de défense.