Deux soldats américains viennent de trouver la mort dans un accident au Kosovo. Rares sont les médias qui s’en sont fait l’écho, trop absorbés par la saga des Kennedy. Depuis l’élection de Bill Clinton, plus de cent soldats américains sont officiellement morts en exerçant la police du monde. L’opinion publique n’en a cure car ils étaient volontaires et presque tous issus de milieux modestes. Mais au fait, pourquoi donc les États-Unis doivent-ils faire la police du monde et pourquoi donc nos soldats doivent-ils mourir ?