[NdlR : M. Luzhkov, qui est candidat à la présidence russe, s’est prononcé en faveur de l’indépendance de la Tchéchénie.]

Au Kosovo, les États-Unis et la Russie poursuivent le même objectif : la paix. Mais, comme en Tchéchénie, on est en train d’accumuler les erreurs. On admet deux poids, deux mesures : on a voulu protéger les Albanais de la répression de Milosevic, tandis qu’on abandonne les Serbes au terrorisme de l’UÇK. Selon les propres analyses d’un rapport de l’état-major de l’armée espagnole, " l’UÇK est une organisation terroriste gravitant dans la mouvance islamiste fondamentaliste ", et chacun sait qu’elle se finance par le trafic des drogues. Nous nous rendons compte que les États-Unis et la Russie auraient dû, en son temps, faciliter le remplacement de Milosevic. Aujourd’hui, elles doivent écarter l’UÇK.