Le Département de la Défense des Etats-Unis a diffusé, samedi 18 janvier 2002, des photographies des détenus afghans de la base militaire de Guantanamo, à Cuba. Le secrétaire d’Etat à la Défense, Donald Rumsfeld a déclaré à la presse que ces prisonniers sont des "combattants illégaux" à qui ne s’appliquent "aucun des droits de la convention de Genève". Ils "ne seront pas considérés comme des prisonniers de guerre, puisqu’ils ne le sont pas", a-t-il précisé. La Haute commissaire aux Droits de l’homme de l’ONU, Mary Robinson, s’est élevée contre l’attitude des Etats-Unis. L’ancienne présidente de la république d’Irlande a insisté sur "les obligations légales internationales qui doivent être respectées". Répondant le 21 janvier aux vives critiques émises dans les pays alliés contre les traitements infligés aux prisonniers, M. Rumsfeld a finalement affirmé qu’ils sont "pour l’essentiel" conformes à la Convention de Genève. Nous reproduisons ici les images produites par le Pentagone.

"C’est la bataille du Bien contre le Mal. Mais qu’on ne s’y trompe pas : le Bien triomphera" (George W. Bush, 12 septembre 2001)

"Ce n’est pas une guerre seulement contre les États-Unis, c’est une guerre contre la civilisation, contre tous les pays qui croient en la démocratie" (Colin Powell, 12 septembre 2001)

"Ce terrorisme de masse est le nouveau démon du monde d’aujourd’hui. Il est perpétré par des fanatiques totalement indifférents à la sacralité de la vie humaine et nous, les démocraties de ce monde, nous allons devoir le combattre ensemble et éradiquer complètement ce démon de notre monde" (Tony Blair, 11 septembre 2001)