Associated Press (AP) | mercredi 12 février 2003 | 6h20
Des renseignements font état d’attentats imminents aux États-Unis et sur la péninsule arabe

WASHINGTON - Des informations provenant des services de renseignements américains font état de possibles attentats d’Al-Qaïda cette semaine aux États-Unis et sur la péninsule arabe, a annoncé mardi devant le Congrès américain le directeur de la CIA George Tenet.

Ces informations ont conduit les autorités américaines à passer la semaine dernière en alerte « orange », le deuxième niveau sur une échelle de cinq couleurs. Elles proviennent « de plusieurs sources liées à Al-Qaïda », a déclaré mardi George Tenet sans fournir plus de détails.

« Ces renseignements ne sont pas de simples bavardages de terroristes et de leurs associés », a poursuivi le directeur de la CIA. « Ce sont les plus précis que nous ayons eus, et ils coïncident avec ce que nous savons de la doctrine d’Al-Qaïda et ce que nous savons des plans que ce réseau - et particulièrement sa direction - échafaude depuis plusieurs années ».

Ces informations ont été rassemblés à la fois aux États-Unis et à l’étranger, a annoncé de son côté le directeur du FBI Robert Mueller. Il s’est joint à George Tenet et d’autres responsables des services de renseignements lors de la conférence annuelle sur la sécurité devant la Commission de renseignements du Sénat américain.

Selon le directeur de la CIA, les terroristes pourraient utiliser une « bombe sale », une arme capable de répandre des substances radioactives sur un vaste périmètre. L’utilisation d’armes chimiques et toxiques est également envisageable.

MM. Mueller et Tenet ont toutefois fait savoir que le gouvernement américain ne savait pas exactement où, quand et comment les terroristes frapperaient. Selon eux, augmenter le niveau d’alerte et accroître la sécurité autour du gouvernement et des centres d’affaires leur complique néanmoins la tâche.

Liste des sources identifiées :
- George Tenet, directeur de la CIA.
- Robert Mueller, directeur du FBI.