L’aide humanitaire d’urgence constitue une priorité en Irak pour le ministère des Affaires étrangères qui a établi le plan d’action suivant :  

- 1 million d’euros ont été d’ores et déjà débloqués en urgence pour répondre aux premiers projets d’action présentés par les ONG françaises, que le ministre de Affaires étrangères et le secrétaire d’Etat aux Affaires étrangères avaient reçues les 21 et 28 mars dernier.

- 10 millions d’euros du budget du ministère seront redéployés au profit des premières urgences humanitaires en Irak : des contributions exceptionnelles ont déjà été allouées au CICR, à l’UNICEF et au HCR à hauteur respectivement de 3 millions, 2 millions et 1 million d’euros.

- Le 16 avril prochain, M. Renaud MUSELIER se rendra à Larnaca (Chypre) pour une visite de travail auprès des agences humanitaires de l’ONU chargées du dossier iraquien. Il rencontrera, à cette occasion, M. Romero da SILVA, coordinateur des programmes humanitaires des Nations Unies en Irak.

- Enfin, sous réserve de l’accord des autorités jordaniennes, la France affrètera, le 17 avril, un avion special de médicaments et de matériels de traitement de l’eau à destination d’Amman (Jordanie). Le transport par voie routière de ces biens humanitaires vers Bagdad devrait être effectué par des ONG françaises déjà implantées en Irak.     Mme Noëlle Lenoir a dit lundi qu’elle n’exclut pas un déploiement des forces européennes (UE) en Irak. Est-ce que vous travaillez sur des idées pécises ? Est-ce que ce déploiement passe forcément par l’ONU ? Avez-vous soulevé la question avec les américains ?  

Source : Ministère français des Affaires étrangères