Les Etats-Unis consacrent 2 millions de dollars à la protection et à la restauration des antiquités irakiennes

Les Etats-Unis sont heureux d’annoncer une contribution de 2 millions de dollars pour aider à protéger et à restaurer les principaux musées et sites archéologiques de l’Irak. Les Américains accordent une grande valeur à l’héritage culturel irakien et lui vouent un grand respect. Ces fonds serviront à financer des besoins culturels et de préservation spécifiques qui seront identifiés en consultation avec des responsables irakiens de la culture. L’héritage archéologique et culturel de l’Irak retrace plus de 10.000 années du développement de la civilisation.

Cette contribution comprend notamment des fonds pour rétablir à Bagdad un Centre de recherche américain à l’étranger, pour dresser, par le truchement du Conseil international des musées, une "liste rouge des antiquités irakiennes menacées", et pour créer une base de données en ligne comportant des images du musée de Bagdad. La "liste rouge" comprendra plusieurs catégories d’objets volés et servira à faciliter l’interdiction du trafic illicite de ces objets et leur saisie dans le monde entier.

A la demande de la secrétaire d’Etat adjointe Patricia Harrison, Mme Maria Kouroupas, directrice exécutive du Comité consultatif sur la propriété culturelle et directrice de l’Office de la propriété culturelle au sein du Bureau des affaires éducatives et culturelles du département d’Etat, va participer à la seconde réunion d’experts internationaux sur la sauvegarde des musées et de la propriété culturelle de l’Irak, qui se tient aujourd’hui à Londres. Cette réunion est organisée sur l’initiative du British Museum et de l’Organisation des Nations unies pour l’éducation, la science et la culture.

Source : département d’État