Le ministre des finances des Etats-Unis, M. John Snow, demandera à ses homologues, lors de la réunion des ministres des finances du groupe des Huit qui se tiendra les 17 et 18 mai à Deauville (France), de poursuivre activement la recherche des capitaux volés par l’ancien régime irakien et de les rapatrier en Irak.

Dans le communiqué qu’il a diffusé le 15 mai à propos de cette réunion, M. Snow indique également qu’il abordera avec ses homologues la question du remboursement de la dette de l’Irak. "J’estime, dit-il, que personne ne doit s’attendre à ce que l’Irak commence de rembourser sa dette avant un certain temps."

Le groupe des Huit (G8) comprend l’Allemagne, le Canada, les Etats-Unis, la France, l’Italie, le Japon, le Royaume-Uni et la Russie. La réunion des ministres des finances précède de deux semaines la réunion des chefs d’Etat et de gouvernement du G8 qui aura lieu du 1er au 3 juin à Evian (France).

Dans son communiqué, M. Snow félicite la Banque mondiale et le Fonds monétaire international (FMI) d’avoir commencé d’évaluer les besoins économiques et de développement de l’Irak. "Nous comptons, dit-il, que les institutions financières internationales contribueront à aider l’Irak à se reconstruire et à se réinsérer dans l’économie mondiale."

En ce qui concerne l’allégement de la dette des autres pays, il indique : "Nous envisagerons aussi ce week-end un nouveau moyen pour le Club de Paris de s’attaquer aux problèmes d’endettement des pays en adaptant l’allégement de la dette à la situation particulière de chaque pays, tout en continuant de considérer la restructuration de la dette comme une mesure de dernier ressort."

Quant à la lutte contre le financement du terrorisme, les ministres examineront les progrès réalisés, notamment les résultats d’un projet pilote du FMI et de la Banque mondiale visant à évaluer les mesures prises par les pays en vue de lutter contre le blanchiment des capitaux et contre le financement du terrorisme.

Par ailleurs, M. Snow souligne que la réduction de la pauvreté et la promotion de la croissance dans les pays pauvres continueront de constituer une partie importante du programme du G8. Il fait état du Compte du millénaire (MCA) dont le président Bush a proposé la création l’an dernier et qui permettra d’apporter une aide supplémentaire aux pays qui se sont engagés à entreprendre des réformes, à favoriser la croissance économique et à encourager la bonne gouvernance. "Le président, dit-il, a demandé au Congrès 1,3 milliard de dollars au titre du MCA pour l’année en cours, et ce montant devrait passer à 5 milliards de dollars au bout de 3 ans. Il a aussi proposé 10 milliards de dollars au titre de la lutte contre le sida au cours des 5 prochaines années et 200 millions de dollars de plus pour faire face à la famine et pour garantir la sécurité alimentaire dans le monde cette année."

En conclusion, M. Snow fait remarquer que l’accélération de la croissance économique dans le monde "contribuera à réduire la pauvreté des pays pauvres" et qu’elle doit donc rester la priorité du G8.

Communiqué diffusé en français par le département d’État