Au cours de la convention du Likoud, dimanche 8 juin 2003, est apparue une résolution proposée par le ministre de l’agriculture, Yisrael Katz. Elle vise à rassembler les opposants à la « feuille de route » et à contraindre Ariel Sharon à prendre en compte cinq revendications lors des négociations à venir.
Les 5 points du plan de Yisrael Katz, qui a voté contre la « feuille de route », sont :
- conserver la souveraineté d’Israël sur Jérusalem ;
- conserver et renforcer des colonies en Cisjordanie et sur la bande de Gaza ;
- conserver le contrôle des zones de sécurité et de la vallée du Jourdain ;
- tenir les nations arabes pour responsables des réfugiés palestiniens et rejeter les prétentions palestiniennes à un droit de retour ;
- demander la fin immédiate du terrorisme et des provocations.
Sharon refuse de s’engager sur 2 de ces 5 points : le renforcement des colonies et le maintien du contrôle israélien sur les zones de sécurité. Yisrael Katz et Uri Shani, le plus proche conseiller d’Ariel Sharon, ont rencontré samedi soir le conseiller légal du Likoud Eitan Haberman afin de rédiger une résolution qui obtiendrait le double soutien de Sharon et des parlementaires du Likoud. Mais cette rédaction a achoppé sur des dispositions formulées par des opposants à la feuille de route qui contredisaient le discours d’Ariel Sharon à Aqaba.
Le Premier ministre a indiqué lors de la convention qu’il n’y aurait pas de vote sur la résolution, afin de ne pas interférer avec le processus diplomatique. Cependant, à l’avenir, tout accord diplomatique sera discuté devant la convention du Likoud avant d’être adopté.

Source
Ha&8217;aretz (Israel)
Quotidien de référence de la gauche intellectuelle israélienne. Propriété de la famille Schocken. Diffusé à 75 000 exemplaires.

« Sharon to Likud : Most of nation supports my peace efforts », par Mazal Mualem, Haaretz, 8 juin 2003.