Réseau Voltaire
États

Haïti

 
 
 
 
 
Tribune de Damien Millet
Haïti : 200 ans après, à quand l’indépendance ?
par Damien Millet
Liège (Belgique) | 14 janvier 2004
Au moment où Haïti se retrouve sans Parlement, Damien Millet, secrétaire général en France du Comité pour l’Annulation de la Dette du Tiers Monde fait le point sur les différents mécanismes d’oppression du peuple haïtien depuis deux cents ans. Pendant deux siècles, la vie économique et politique du pays a été conditionnée par une dette extérieure illégitime qui engloutit ses richesses. Parallèlement, les pouvoirs autoritaires qui se sont succédés n’ont jamais cherché à affranchir le pays du service de la dette, ayant eux-mêmes été largement corrompu pour faciliter le pillage d’Haïti par les pays riches. L’auteur avance l’idée d’un audit qui détermine les responsabilités des dirigeants, et permette à Haïti d’accéder vraiment à l’indépendance.
 
Cheney exige le départ d’Aristide
La CIA déstabilise Haïti
 
 
Commission des Droits de l’homme de l’ONU
Le rapport Joinet sur la situation des Droits de l’homme en Haïti
décembre 2002
Réalisé par l’expert indépendant, le magistrat français Louis Joinet, le rapport sur la situation des Droits de l’homme en Haïti a été adopté par la Commission des droits de l’homme de l’ONU, en décembre 2002. Il dresse le constat de l’effondrement du système judiciaire après une cinquantaine d’année de dictature et de guerre civile et souligne l’inefficacité du président Aristide à rétablir l’État de droit. Souvent cité à tort dans la presse comme une preuve des crimes imputés à Aristide, ce document décrit en réalité une situation de chaos où toutes les factions sont victimes. Il dénonce aussi l’incapacité dramatique d’un gouvernement à la dérive, abandonné de la communauté internationale, dénué de personnels formés et de moyens d’action.