Réseau Voltaire
30 juillet 2007
12 articles
Le passage du socialisme d’Etat au néolibéralisme
La Bulgarie est en train de devenir un pays du tiers-monde
par Peter Bachmaier
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
« L’avenir ne peut être maîtrisé que par des hommes qui ont choisi de réfléchir et d’agir ensemble »
Quelques thèses sur les fusions de communes suisses dans une perspective historique
par René Roca
Zurich (Suisse) | 1er août 2007
Dans tous les cantons suisses et ainsi dans toutes les communes le sujet de « fusions » est présent. Pour quelle raison ? Bref, la mondialisation a besoin de fusions parce qu’elle a besoin de la mainmise centrale d’en haut. Dans ce concept, les individus sont privés de toute collaboration mentale et pratique. Avec les fusions de communes, la structure traditionnelle suisse qui fonctionne du bas vers le haut est complètement renversée, coupant court à la liberté communale. Ainsi on abolit la démocratie directe. Tout sera au service du fétiche « mondialisation » ! Ce qui manque jusqu’à présent, c’est un débat profond et honnête du sens ou contre-sens de telles fusions. Jusqu’à présent, ceux qui sont intervenus sur ce sujet, sont avant tout les soi-disant « entreprises de conseil » qui travaillent exclusivement avec leur moyens de désinformation et de manipulation et qui ne communiquent ni leur véritable agenda ni leurs mandants.
Horizons et débats a régulièrement fait le point sur des projets de (...)