Réseau Voltaire
Chercher
13 de octubre de 1942

 
 
 
 
 
 
 
 
17 octobre 2002
Dans le Daily Telegraph, Condoleezza Rice tente de convaincre l’opinion publique britannique que les États-Unis et le gouvernement Blair n’utilisent la force que pour défendre le Bien. Dans la même veine, Norah Vincent, s’exprimant au nom d’un nouveau think-tank néo-conservateur compare, devant les lecteurs du Washington Times acquis à ses thèses, le danger du sniper de Washington et celui de Saddam Hussein. Dans le même journal, Pat Buchanan appelle à une expression plus modérée Il s’indigne des comparaisons hyperboliques de Hitler et Hussein au risque de banaliser le premier.
Dans le New York Times, l’ambassadeur d’Irak, Mohammed Aldouri tente de convaincre l’opinion publique américaine de la bonne volonté de son pays. Dans l’International Herald Tribune, son collègue finlandais, l’ambassadeur Max Jacobson rappelle que la doctrine des frappes préventives contre les puissances militaires émergentes a déjà été développée par Roosevelt et Staline pour s’assurer de leur domination sur le monde. Chalmers (...)